Le secret de traitement du diabète de type 2 ne se trouve pas dans une pilule. Dans la plupart des cas, la meilleure façon de traiter le diabète de type 2 consiste à adopter des habitudes saines de manière régulière.

Le diabète de type 2 est à la hausse aux États-Unis et dans le monde. Mais si vous avez reçu un diagnostic de diabète, vous pouvez faire beaucoup des choses dans votre vie pour améliorer votre santé et le meilleur endroit pour commencer consiste probablement à modifier votre mode de vie.

«Les principes de base d’une bonne santé, comme bien manger, faire de l’exercice régulièrement et maintenir un poids santé peuvent être aussi efficaces que les médicaments pour le traitement du diabète de type 2 pour la plupart des gens», déclare Sue McLaughlin, Dt.P., CDE, principale thérapeute en nutrition médicale du Nebraska Médecine à Omaha. Cela s’appuie sur l’étude « Look AHEAD », un vaste essai clinique financé par les Instituts nationaux de la santé et le centre de contrôle et de prévention des maladies (CCM). Les chercheurs ont découvert que, sur une période de quatre ans, des changements tels qu’une alimentation plus saine et plus d’exercice entraînaient une perte de poids et un meilleur contrôle du diabète chez 5 000 participants en surpoids ou obèses atteints de diabète de type 2.

De même, une étude  de décembre 2016 dans la Diabétologie a révélé, à travers 28 études, que les participants capables de pratiquer environ 150 minutes d’activité physique modérée par semaine réduisaient leur risque de diabète de type 2 de 26% par rapport aux participants non actifs.

Si vous êtes prêt à apporter des changements positifs pour aider à contrôler le diabète, voici comment procéder.

Améliorez votre alimentation pour vous aider à traiter le diabète de type 2 naturellement

Pour pouvoir guérir le diabète de type 2, il faut contrôler votre régime alimentaire, c’est un moyen important d’aider à gérer le diabète de type 2. Une alimentation saine pour les personnes atteintes de diabète de type 2 comprend des fruits et des légumes frais ou congelés, des grains entiers, des haricots et des poissons osseux à savoir :sardine,merlan,sole,brochet,thon,saumon….etc  restent toujours la meilleur source des protéines pour les diabétiques parce qu’ils contiennent de oméga 3(l’acide alpha-linolénique)  qui renforce le système immunitaire, les acides aminés essentiels pour le corps et ne contiennent pas de cholestérols et à éviter les fruits de mer parce qu’ils contiennent le cholestérol ,en effet, le cholestérol a un effet néfaste sur le corps du diabétique, il provoque plusieurs maladies telles que:l’insuffisance cardiaque,l’accident vasculaire cérébral,insuffisance rénale…etc ,Concentrez-vous sur la consommation de fruits et de légumes non féculents, comme le brocoli, les carottes et la laitue, et sur les portions réduites de féculents. Faites particulièrement attention aux aliments dont l’indice glycémique (IG) est élevé et en particulier à la charge glycémique (CG), systèmes qui classent les aliments en fonction de leur incidence sur la glycémie.

Les aliments à index glycémique élevé sont principalement des aliments transformés, a déclaré « Lori Chong, Dt.P, CDE », au Centre médical Wexner de l’Université d’État d’Ohio à Columbus. Ces aliments transformés ont tendance à contenir plus de sucre blanc et de farine, ont un index glycémique (IG) plus élevé. Les aliments qui ont un index glycémique (IG) plus bas comprennent les légumes, en particulier les légumes non féculents, comme le brocoli, le chou-fleur et les légumes verts à feuilles ,le gombo (il a été démontré qu’il aidait à traiter certaines maladies comme le diabète de type 2 grâce à ses effets qu’il a sur la glycémie) ,la patate douce (il permet de diminuer la résistance à l’insuline ce qui favorise le contrôle de la glycémie et le sucre de la patate douce n’a pas besoin d’insuline pour qu’il soit métabolisé ),le taro (il permet de bien contrôler votre taux de glycémie pour rester toujours en bonne santé) et les produits à grains entiers, tels que le riz brun (par opposition au riz blanc) l’avoine, l’orge et le millet. Elle note que même de nombreux fruits ont un index glycémique ( IG) faible, les fruits secs étant parmi les plus élevés (baies, pommes et poires ont tendance à être assez basses).

Limitez-vous également les fast-foods, car ils contiennent des acides gras trans, des glucides raffinés et du sodium, ce qui est néfaste pour les personnes atteintes de diabète de type 2 en raison de ses effets sur le cœur et la prise du poids.

Pour vous aider à éviter ou à limiter la restauration rapide, Chong vous recommande de planifier à l’avance en préparant des repas ou des collations santé. Les collations favorables au diabète incluent un fruit, une poignée de noix et du yogourt. En outre, si vous voulez absolument arrêter les fast-food, évitez tout ce qui est frit, comme des frites, des nuggets de poulet et du poisson pané ou du poulet, dit Chong.

 Perdre du poids en particulier la graisse du ventre – pour aider à réduire le taux de glucose

Perdre du poids va améliorer la glycémie et aider à maîtriser le diabète de type 2. Et vous n’avez pas à perdre beaucoup de poids pour faire la différence. «Si vous avez déjà un diabète de type 2, perdre seulement 10 à 15 livres peut réduire votre glycémie», déclare McLaughlin.

En fait, le Centre de contrôle et de prévention des maladies (CCD) note que perdre seulement 5 à 7% de votre poids corporel peut aider à réduire votre risque de développer un diabète de type 2. Et donc si vous pesez 200 kilos, perdre 10 à 14 kilos pourrait vous aider à empêcher le prédiabète de devenir un véritable diabète de type 2 ou arrêter l’avancement du diabète de type 2 si vous avez déjà été diagnostiqué.

Le lieu où votre graisse est distribuée affecte également votre risque de diabète et votre gestion. Les personnes qui portent la majeure partie de leur graisse dans le ventre (dont le corps est en forme de pomme) sont plus sujettes au diabète de type 2 que celles qui en contiennent surtout aux cuisses, aux hanches et aux fesses (corps en forme de poire).

«La graisse abdominale a tendance à augmenter la résistance à l’insuline», explique Chong. « La résistance à l’insuline est vraiment au cœur du problème du diabète de type 2. »

Une femme dont le tour de taille est supérieur à 35 pouces et un homme de 40 pouces ont besoin de perdre du poids pour bien gérer son diabète, quel que soit son indice de masse corporelle (IMC), dit McLaughlin, ajoutant qu’une alimentation saine et une activité  physique régulière réduira le poids dans la région de l’estomac.

Faites régulièrement de l’exercice dans le cadre de votre plan de traitement du diabète de type 2.

Même sans perdre une livre, vous pouvez aider à maîtriser le diabète de type 2 en faisant de l’exercice.

«Lorsque vous pratiquez une activité physique, telle que la marche, vos contractions musculaires poussent le glucose hors de votre sang dans vos cellules», explique McLaughlin. Le résultat: une meilleure glycémie.

Plus l’exercice est intense, plus vous contrôlez votre diabète . Selon l’association britannique du diabète diabete.co.uk, l’entraînement par intervalles de haute intensité pourrait être meilleur pour la perte de poids et le contrôle de la glycémie que l’activité aérobique continue comme le jogging. L’entrainement par intervalles de haute intensité consiste à alterner entre de brèves séquences d’exercices d’intensité accrue et de repos, par exemple, courir puis marcher tout au long de la séance.

Des séances d’haltérophilie régulières peuvent également aider à stabiliser la glycémie. McLaughlin recommande d’utiliser des poids à la main ou des bandes de résistance pendant 30 minutes deux ou trois fois par semaine. Le centre de contrôle et de prévention des maladies (CCM) recommande d’obtenir au moins 150 minutes de marche rapide par semaine ou une activité similaire, d’une durée approximative de 30 minutes par jour, cinq fois par semaine.

Contrôlez l’apnée du sommeil pour mieux gérer les augmentations et les baisses de la glycémie.

De nombreuses personnes en surpoids atteintes de diabète de type 2 souffrent également d’apnée du sommeil, une maladie dans laquelle une personne cesse de respirer pendant son sommeil. En fait, une étude publiée en 2013 dans Family Medicine suggère que jusqu’à une personne atteinte de diabète de type 2 sur deux pourrait présenter ou présenter un risque élevé d’apnée du sommeil, dont beaucoup ne sont pas diagnostiquées.

Les personnes atteintes de diabète de type 2 et d’apnée du sommeil courent un risque plus élevé de décès par suite de complications du diabète telles que crise cardiaque et accident vasculaire cérébral.

Chong cite des recherches antérieures qui décrivent les mécanismes sous-jacents de l’apnée du sommeil. Chez les personnes souffrant d’apnée du sommeil, l’activation du système nerveux sympathique, notamment une augmentation de la fréquence cardiaque, de la tension artérielle et de la constriction des vaisseaux sanguins, a entraîné un risque plus élevé de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral, qui peut être aggravé chez les personnes atteintes du diabète de  type 2. (et donc déjà un risque plus élevé de maladie cardiaque).

«C’est toute une cascade d’événements et personne n’est vraiment sûr de ce qui vient en premier», déclare Chong.

Les cas graves d’apnée du sommeil peuvent nécessiter une intervention chirurgicale ou le port d’un appareil spécial pendant le sommeil, mais les cas moins graves peuvent être gérés en perdant du poids. Parlez à votre médecin si vous pensez que vous pouvez avoir l’apnée du sommeil – un ronflement important, un cou large et un surpoids sont tous des facteurs de risque.

Assurez-vous que votre traitement du diabète de type 2 inclut la gestion du stress

Le stress mal géré peut rendre la glycémie plus difficile à contrôler, dit McLaughlin. Essayez d’utiliser des techniques de relaxation pour chasser le stress. Le yoga, la méditation et les massages font partie des meilleurs moyens de soulager le stress du diabète.

Le soulagement du stress peut vous aider à mieux dormir, ce qui est important, car des études ont montré qu’un manque de sommeil pouvait aggraver le diabète de type 2. Dormir moins de six heures par nuit contribue également à une diminution de la tolérance au glucose, une condition qui précède souvent le diabète de type 2. En fait, une revue publiée en 2015 dans « Diabetes Care » a analysé 10 études impliquant plus de 18 000 participants et a révélé que le risque de diabète de type 2 était le plus faible parmi le groupe de participants dormant de sept à huit heures par jour. C’est la quantité de sommeil minimum recommandée pour la plupart des adultes, selon la Fondation nationale du sommeil.

Voici d’autres conseils pour réduire le stress et mieux dormir, tout en gérant le diabète:

*En plus du yoga, essayez de respirer profondément avant de vous coucher. Cette pratique peut favoriser la pleine conscience, vous aider à vous détendre et à vous endormir.

*Évitez l’alcool, la caféine et les aliments épicés pendant la nuit. Lorsque les gens manquent de sommeil, ils ont soif d’aliments riches en énergie ou en sucre, ce qui peut rendre le gain de poids plus probable si cela se produit de manière répétée», explique Chong.

*Maintenir une température légèrement froide dans votre environnement de sommeil. La fondation nationale du sommeil souligne qu’il est plus facile de dormir dans une chambre froide qu’une chambre chaude.

*Eteignez la lumière et le bruit. Cela facilitera votre sommeil et vous aidera à réduire votre niveau de stress, dit Chong. La lumière bleue, comme celle émise par les téléphones portables, les tablettes et les téléviseurs, peuvent rendre l’endormissement particulièrement difficile. En effet, la lumière empêche l’hormone du sommeil de se produire on l’appelle cette hormone  aussi la mélatonine.

* Allez au lit à la même heure chaque nuit pour établir un horaire de sommeil. Notre corps est comme une routine, dit Chong. En établissant une routine de sommeil régulière, vous pouvez profiter et ne pas confondre le rythme circadien interne de votre corps.

Traitement du diabète de type 2: l’essentiel en matière de gestion de votre santé

Ces stratégies de gestion peuvent avoir un impact dramatique sur la glycémie et la progression du diabète de type 2, déclare McLaughlin. De simples changements de mode de vie amélioreront votre sentiment actuel et contribueront à assurer un avenir plus sain.

« Ils sont fondamentaux », dit Chong à propos de ces changements de mode de vie. « En règle générale, lorsque le régime alimentaire, la gestion du stress et l’exercice sont tous bons et routiniers, les besoins en médicaments sont souvent moindres, et nous sommes tous d’accord pour dire que c’est une bonne chose.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here