fbpx
dimanche, septembre 22, 2019
Accueil Blog Page 77

5 vérités que vous ne connaissez pas sur le diabète de type 2

0
5 vérités que vous ne connaissez pas sur le diabète de type 2
5 vérités que vous ne connaissez pas sur le diabète de type 2

5 vérités que vous ne connaissez pas sur le diabète de type 2

Vérité 1 : le diabète de type 2 est guérissable

 

Dans cet article vous allez lire mes chers lecteurs le résumé du premier chapitre de livre « the diabetes code prevent and reverse type 2 diabetes naturally » de docteur canadien jason fung.il a écrit ce bon livre l’année dernière qui a reçu une bonne satisfaction auprès des diabétiques de type 2 ,en effet ,vous allez bien comprendre dans cet article comment guérir votre diabète de type 2.

La plus part des professionnels de la santé considèrent le diabète de type 2 comme une maladie chronique et progressive. Cela favorise l’idée que le diabète de type 2 est une voie à sens unique, c’est-à-dire est une maladie qui ne se guérit pas et la réalité que la maladie s’aggrave si vous continuer à injecter l’insuline.

Mais c’est en fait un gros mensonge, ce qui est une excellente nouvelle pour tout le monde qui a reçu un diagnostic de prédiabète ou de diabète de type 2.

Le fait de connaître ce gros mensonge est la première étape cruciale pour faire reculer la maladie. En fait, la plupart des gens connaissent cette réalité et je vois que c’est très facile de prouver que le diabète de type 2 est presque toujours guérissable.

Supposez que votre ami soit diagnostiqué avec le diabète de type 2, ce qui signifie que le taux de glucose dans son sang est continuellement supérieur à la normale. Il s’efforce de perdre 50 livres (22.6kg), ce qui lui permet de cesser de prendre ses médicaments hypoglycémiants, car les taux dans son sang sont maintenant normaux. Que lui dirais-tu? Probablement quelque chose comme

« Bon travail. Vous prenez vraiment soin de vous. Continuez! »

Il semble parfaitement évident que le diabète est réversible parce que votre ami a perdu tout ce poids. Et c’est le point: le diabète de type 2 est une maladie guérissable.

Nous avons intuitivement senti cette vérité depuis le début. Mais seuls les changements apportés au régime alimentaire et au mode de vie, et non aux médicaments, permettront de faire reculer cette maladie, tout simplement parce que le diabète de type 2 est essentiellement une maladie alimentaire. Le déterminant le plus important, bien sûr, est la perte de poids. La plupart des médicaments utilisés pour traiter le diabète de type 2 ne causent pas de perte de poids. Bien au contraire. L’insuline, par exemple, est connue pour provoquer un gain de poids. Une fois que les patients commencent à recevoir des injections d’insuline pour le diabète de type 2, ils ont souvent l’impression de s’engager dans la mauvaise voie.

Mes patients diabétiques disaient souvent: «Docteur, vous avez toujours dit que la perte de poids était la clé pour faire reculer le diabète. Pourtant, vous m’avez prescrit un médicament qui m’a fait gagner 25 kilos. Comment est-ce bon? »Je n’ai jamais eu de réponse satisfaisante à cette question importante, car il n’en existait aucune. La vérité était que ce n’était pas bon. La perte de poids était la clé pour bien traiter le diabète. Logiquement, l’insuline n’améliore pas les choses car elle entraînait un gain de poids mais au contraire cela aggravait la maladie.

Puisque la perte de poids est la clé pour guérir le diabète de type 2, les médicaments n’aident pas.la plupart des médecins pensent que le diabète de type 2 est chronique et progressif. Nous avons évité de faire face à une vérité qui dérange: les médicaments ne guérissent pas une maladie alimentaire. Le problème n’est pas la maladie, le problème est la façon dont nous traitons la maladie.

Les mêmes principes utilisés pour guérir le diabète de type 2 s’appliquent également pour le prévenir. L’obésité et le diabète de type 2 sont étroitement liés et généralement une augmentation du poids augmente le risque de maladie. La corrélation n’est pas parfaite mais, néanmoins, le maintien d’un poids idéal est un premier pas vers la prévention.

Beaucoup de gens décrivent le diabète de type 2 comme une partie inévitable de la vie moderne, mais ce n’est tout simplement pas vrai. L’épidémie de diabète de type 2 n’a véritablement commencé qu’à la fin des années 1980. Il ne nous faut donc que remonter une génération pour trouver un mode de vie qui puisse prévenir la plupart des incidents de cette maladie.

Vérité 2 : le diabète de type 2 est causé par trop de sucre

À son cœur même, le diabète de type 2 peut être compris comme une maladie causée par une trop grande quantité d’insuline, que notre corps sécrète lorsque nous mangeons trop de sucre. Formuler le problème de cette manière est incroyablement puissant car la solution devient immédiatement évidente. Nous devons réduire nos niveaux d’insuline en réduisant notre apport alimentaire en sucre et en glucides raffinés (une forme de sucre).

Imaginez votre corps comme un grand bol de sucre . À la naissance, le bol est vide. Au cours de plusieurs décennies, vous mangez du sucre et des glucides raffinés et le bol se remplit progressivement. La prochaine fois que vous mangez, le sucre entre et se répand sur les côtés du bol, car celui-ci est déjà plein.

La même situation existe dans votre corps. Lorsque vous mangez du sucre, votre corps sécrète l’insuline, une hormone, qui aide à transférer le sucre dans vos cellules, où il est utilisé pour produire de l’énergie. Si vous ne brûlez pas suffisamment ce sucre, vos cellules se rempliront complètement pendant des décennies et ne pourront plus en supporter. La prochaine fois que vous mangerez du sucre, l’insuline ne pourra plus en forcer dans vos cellules débordantes, elle se répandra donc dans le sang. Le sucre voyage dans

Votre sang sous une forme appelée glucose, et quand vous avez une trop grande quantité de glucose nous l’appelons  glycémie élevée – est un symptôme principal du diabète de type 2.

Quand il y a trop de glucose dans le sang, l’insuline ne semble pas faire son travail habituel de transfert du sucre dans les cellules. Nous disons alors que le corps est devenu résistant à l’insuline, mais ce n’est pas vraiment la faute de l’insuline. Le principal problème est que les cellules débordent de glucose. L’hyperglycémie n’est qu’un aspect du problème. Non seulement il y a trop de glucose dans le sang, mais il y a trop de glucose dans toutes les cellules. le diabète de type 2 est simplement un phénomène de débordement qui se produit lorsqu’il y a trop de glucose dans tout le corps.

En réponse à l’excès de glucose dans le sang, le corps sécrète encore plus d’insuline pour surmonter cette résistance. Cela force plus de glucose dans les cellules en débordement afin de maintenir des taux sanguins normaux. Cela fonctionne, mais l’effet n’est que temporaire car il n’a pas résolu le problème de l’excès de sucre; il n’a fait que déplacer l’excès du sang vers les cellules, aggravant ainsi la résistance à l’insuline. À un moment donné, même avec plus d’insuline, le corps ne peut plus forcer le glucose dans les cellules.

Pensez à faire une valise. Au début, les vêtements entrent sans problème dans la valise vide. Une fois la valise pleine, cependant, il devient difficile de rajouter les deux derniers t-shirts et vous atteignez un point où vous ne pouvez pas fermer la valise. Vous pourriez dire que les bagages semblent résister aux vêtements. Ceci est similaire au phénomène de débordement que nous observons dans nos cellules.

Une fois que cette valise est pleine, vous pouvez simplement utiliser plus de force pour enfiler les derniers t-shirts. Cette stratégie ne fonctionnera que temporairement, car vous n’avez pas résolu le problème sous-jacent de la valise surchargée. Lorsque vous forcez d’autres chemises dans la valise, nous appelons cela la résistance des bagages – ne fait que s’aggraver. La meilleure solution consiste à retirer une partie des vêtements de la valise.

Que se passe-t-il dans le corps si on ne supprime pas l’excès de glucose? Premièrement, le corps continue d’augmenter la quantité d’insuline qu’il produit pour forcer davantage de glucose dans les cellules. Mais cela ne fait que créer plus de résistance à l’insuline, ce qui devient alors un cercle vicieux. Lorsque les niveaux d’insuline ne peuvent plus suivre le rythme de la résistance croissante, la glycémie monte en flèche. C’est le moment où votre médecin diagnostiquera probablement le diabète de type 2.

Votre médecin peut vous prescrire un médicament tel que des injections d’insuline, ou peut-être un médicament appelé metformine, pour réduire le glucose dans le sang, mais ces médicaments ne débarrassent pas le corps de l’excès de glucose. Au lieu de cela, ils continuent simplement à extraire le glucose du sang et à le ramener dans le corps. Il est ensuite envoyé à d’autres organes, tels que les reins, les nerfs, les yeux et le cœur, où il peut éventuellement créer d’autres problèmes. Le Problème sous-jacent, bien sûr, est inchangé.

Tu te souviens du bol qui débordait de sucre? J’espère . L’insuline a simplement déplacé le glucose du sang, où vous pouviez le voir, dans le corps, où vous ne le pouviez pas ainsi la prochaine fois que vous mangez, le sucre se répand à nouveau dans le sang et vous injectez de l’insuline pour le refouler dans votre corps. Qu’il s’agisse d’une valise trop surchargée ou d’un bol débordant, c’est le même phénomène.

Plus vous forcez l’acceptation du glucose par votre corps, plus votre corps a besoin d’insuline pour vaincre sa résistance. Mais cette insuline ne fait que créer plus de résistance à mesure que les cellules se distendent de plus en plus. Une fois que vous avez dépassé ce que votre corps peut produire naturellement, les médicaments peuvent prendre le relais. Au début, vous n’avez besoin que d’un seul médicament, mais finalement, il devient deux, puis trois, et les doses deviennent plus grandes. Et voici le problème: si vous prenez de plus en plus de médicaments pour maintenir votre glycémie au même niveau, votre diabète est en train d’empirer.

Vérité 3 :Traitements classiques du diabète: comment faire aggraver les problèmes

La glycémie s’est améliorée avec l’insuline, mais le diabète a empiré. Les médicaments ne cachent que le glucose sanguin en l’introduisant dans les cellules déjà engorgées. Le diabète a l’air mieux mais en réalité il est pire.

Les médecins peuvent se féliciter de l’illusion d’un travail bien fait, même si les patients deviennent plus malades. Aucune quantité de médicament n’empêche les crises cardiaques, l’insuffisance cardiaque congestive, les accidents vasculaires cérébraux, l’insuffisance rénale, les amputations et la cécité résultant de l’aggravation du diabète.

«Oh bien, dit le médecin, c’est une maladie chronique et progressive.

Voici une analogie. Pensez à cacher des ordures sous votre lit au lieu de le jeter, cela vous permet de prétendre que votre maison est propre. Quand il n’y a plus de place sous le lit, vous pouvez jeter les ordures dans le placard. En fait, vous pouvez le cacher n’importe où vous ne le voyez pas: au sous-sol, dans le grenier, même dans la salle de bain. Mais si vous continuez à cacher vos déchets, ils finiront par sentir très très mauvais, car ils commencent à pourrir. Au lieu de le cacher, vous devez le jeter.

Si la solution à votre valise débordante et à votre maison débordante semble évidente, la solution à une trop grande quantité de glucose, qui entraîne une trop grande quantité d’insuline, devrait également sembler évidente: éliminez-la! Mais le traitement standard du diabète de type 2 suit la même logique imparfaite consistant à cacher le glucose au lieu de l’éliminer. Si nous comprenons que trop de glucose dans le sang est toxique, pourquoi ne  nous pouvons pas comprendre que beaucoup de glucose dans le corps est également toxique?

Vérité 4: le diabète de type 2 affecte tous les organes du corps

Qu’est ce qui se passe quand un excès de glucose s’accumule dans l’organisme sur une période de dix ou vingt ans ? Toutes les cellules du corps commencent à pourrir, ce qui explique précisément pourquoi le diabète de type 2, cause toutes les autres maladies, touche tous les organes. Tes yeux pourrissent, et tu deviens aveugle. Vos reins pourrissent et vous avez besoin de dialyse. Votre cœur pourrit et vous avez des crises cardiaques et une insuffisance cardiaque. Votre cerveau pourrit, et vous avez la maladie d’Alzheimer. Votre foie pourrit et vous obtenez maladie du foie gras et cirrhose. Tes jambes pourrissent, et tu as des ulcères diabétiques au pied. Tes nerfs pourrissent, et tu as une neuropathie diabétique. Aucune partie de votre corps n’est préservée.

Les médicaments standard n’empêchent pas la progression des défaillances organiques car ils ne permettent pas d’excréter la charge de sucre toxique. Pas moins de sept essais multinationaux, multicentriques, randomisés et contrôlés par placebo ont prouvé que les médicaments standard qui abaissent la glycémie ne réduisent pas les maladies cardiaques, principale cause de mortalité chez les patients diabétiques. Nous avons prétendu que ces médicaments hypoglycémiants amélioraient la santé des gens, mais c’est un mensonge. Nous avons négligé une vérité singulière: vous ne pouvez pas utiliser de médicaments pour guérir une maladie alimentaire.

Vérité 5 :le diabète de type 2 est guérissable sans médicaments

Une fois que nous avons compris que le diabète de type 2, c’est tout simplement trop de sucre dans le corps, la solution devient évidente. Débarrassez-vous du sucre. Ne le cache pas. Se débarrasser de lui. Il n’y a vraiment que deux façons d’accomplir cela.

  1. Manger moins de sucre.
  2. Brûlez le sucre restant.

C’est tout ce que nous devons faire. Tout est naturel et totalement gratuit. Pas de drogues. Pas de chirurgie. Sans frais.

Étape 1: Mettez moins de sucre dans la première étape. Éliminez tous les sucres et les glucides raffinés de votre alimentation. Les sucres ajoutés n’ont aucune valeur nutritive et vous pouvez les retenir en toute sécurité. Vous pouvez manger seulement Les glucides complexes, qui sont simplement de longues chaînes de sucres et qui ont l’index glycémique bas comme le riz complet ,flocons d’avoine ,millet ,l’orge , les fruit secs ,les légumineuses et les légumes verts ,les poissons sont une bonne source de protéines pour les diabétiques      et  en évitant les glucides hautement raffinés, tels que la farine, sont rapidement digérés en glucose. La stratégie optimale consiste à limiter ou à éliminer les pains et les pâtes à base de farine blanche, ainsi que de riz blanc et de pommes de terre.

Vous devez maintenir un apport modéré en protéines. Une fois digérées, les protéines alimentaires, telles que les poissons se décomposent en acides aminés.

Une bonne quantité de protéines est nécessaire à la santé, mais les acides aminés en excès ne peuvent pas être stockés dans le corps et le foie les convertit en glucose. Par conséquent, une trop grande quantité de protéines ajoute du sucre au corps. Vous devez donc éviter les sources de protéines hautement traitées et concentrées telles que les boissons protéinées, les barres de protéines et les poudres de protéines.

Les graisses naturelles, telles que celles présentes dans les avocats, les noix et l’huile d’olive – composants majeurs du régime méditerranéen – ont un effet minime sur la glycémie ou l’insuline et sont bien connues pour avoir des effets bénéfiques sur la cardiopathie et le diabète. Les œufs et le beurre  bios sont également d’excellentes sources de graisses naturelles. Le cholestérol alimentaire, souvent associé à ces aliments, n’a aucun effet nocif sur le corps humain. La consommation de graisses alimentaires ne conduit pas au diabète de type 2 ou à une maladie cardiaque. En fait, il est bénéfique car il vous aide à vous sentir rassasié sans ajouter de sucre au corps.

Pour mettre moins de sucre dans votre corps, vous préférez toujours des aliments naturels et non transformés. Adoptez un régime alimentaire faible en glucides raffinés, en protéines et riche en graisses naturelles.

Étape 2: Brûler le sucre restant en faisant du sport ou la marche , peut avoir un effet bénéfique sur le diabète de type 2, mais il est beaucoup moins efficace que les interventions diététiques concernant la guérison de la maladie. Et le jeûne est la méthode la plus simple et la plus sûre pour forcer votre corps à brûler du sucre.

Le jeûne est simplement l’inverse de manger: si vous ne mangez pas, vous jeûnez. Lorsque vous mangez, votre corps stocke l’énergie alimentaire; lorsque vous jeûnez, votre corps brûle de l’énergie alimentaire. Et le glucose est la source d’énergie alimentaire la plus facilement accessible. Par conséquent, si vous prolongez vos périodes de jeûne, vous pouvez brûler le sucre stocké.

Bien que cela puisse paraître sévère, le jeûne est littéralement la thérapie diététique la plus ancienne connue et a été pratiqué sans problème au cours de l’histoire humaine. Mais l’essentiel est la suivante: si vous ne mangez pas, votre glycémie diminuera-t-elle? Bien sûr. Si vous ne mangez pas, perdrez-vous du poids? Bien sûr, Alors quel est le problème? Aucun que je peux voir.

Bien que cela puisse paraître sévère, le jeûne est littéralement la thérapie diététique la plus ancienne connue et a été pratiqué sans problème au cours de l’histoire humaine. Mais l’essentiel est la suivante: si vous ne mangez pas, votre glycémie diminuera-t-elle? Bien sûr. Si vous ne mangez pas, perdrez-vous du poids? Alors, quel est le problème? Aucun que je peux voir.

Pour brûler le sucre, une stratégie populaire consiste à jeûner pendant 24 heures, deux à trois fois par semaine. Une autre approche populaire consiste à jeûner pendant 16 heures, cinq à six fois par semaine.

Le secret pour guérir le diabète de type 2 est maintenant à notre portée. Il suffit d’avoir l’esprit ouvert pour accepter un nouveau paradigme et le courage de défier les idées reçues.